enfants devant jeu video

Aide auditive: en améliorer l’usage avec des jeux

Améliorer l’usage des aides auditives avec des jeux « sérieux » : C’est un des nouveaux projets financé par l »Union Européenne dans le cadre d’Horizon 2020.

Utilisation des prothèses auditives

La perte auditive est l’une des conséquences du vieillissement. Les oreilles sont moins sensibles. A partir de 55 ans, le cerveau doit compenser la perte d’acuité auditive. Ceci induit une plus grande fatigabilité. Chez les personnes âgées, la déficience auditive conduit à l’isolement et au repli sur soi. Elle peut aussi induire une frustration ou une dépression due à la mauvaise estime de soi. Pour les enfants, les conséquences d’une perte auditive sont le plus souvent un retard du développement du langage, puis un retard dans la scolarité. En 2050 40% des européens auront plus de 50 ans. La demande en aides auditives efficaces devrait augmenter.

La technologie des aides auditives a beaucoup évolué depuis les premières aides auditives numériques il y a 25 ans. Cependant, les utilisateurs n’ont pas modifié la manière dont ils utilisent les aides auditives. Elles sont encore réglées comme si l’amplification et l’égalisation étaient les seules possibilités. De nouveaux algorithmes de traitement du son, comme la réduction de bruit, sont peu ou pas utilisés.

enfants devant jeu video

Les jeux sérieux pour apprendre à utiliser son aide auditive

Les « jeux sérieux » – serious games sont de plus en plus utilisés pour l’aprentissage avec succès. Il a été décidé d’utiliser cette technologie pour améliorer l’utilisation des fonctionnalités des aides auditives par les utilisateurs finaux. L’objectif étant qu’en utilisant ces fonctions négligées, ils améliorent leur audition dans plus de situation et donc leurs interactions avec d’autres personnes. Ceci devrait avoir un impact sur la qualité de vie.

Le projet 3D-TUNE-IN

3D-TUNE-IN : jeux pour le réglage et l’apprentissage sur les appareils auditifs est un projet européen financé par le programme Horizon 2020. Le projet lancé le 11 mai 2015 à l’Impérial Collège durera 36 mois, jusqu’en mai 2018. Il réunit des fabricants de jeux (PME – Reactify, Vianet, Xteam, Nerlaska), des instituts universitaires (Imperial College de Londres, l’Université De Montfort, l’Université de Nottingham, l’Université de Malaga), un fabricant européen d’aide auditive (GN Hearing), et des associations de malentendants (Extra-Attentive, Lien, Action surdité, Accesibilidad y Personas Sordas et Ente Nazionale Sordi).

3D-TUNE-IN va créer une boîte à outils et cinq jeux différents. Chacun sera adapté à un public différent et une situation d’usage différente. Ils guideront et aideront les utilisateurs finaux pour optimiser les réglages de leur appareil auditif.

L’avis de Tinteo

C’est un beau projet réunissant beaucoup de compétences. Néanmoins, une grande question se pose. Actuellement, les utilisateurs n’ont pas la main sur les réglages de leur prothèse auditive. Ceux ci sont réalisés par l’audioprothésiste en charge de leur appareillage. Comment les membres du projet vont ils surmonter ce souci ?

Et pour les amplificateurs d’écoute ? Et bien les algorithmes de traitement du son qu’il y a dans les prothèses sont très proches de ceux qui sont intégrés dans les amplificateurs d’écoute comme le Teo First . L’utilisation des algorithmes est automatique. Cependant, si nos utilisateurs veulent décider de leurs réglages, pourquoi pas ? Il faudra y penser pour une prochaine version de l’appareil.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *