bien vieillir en famille

Bien entendre pour bien vieillir

Comment « bien vieillir »…. Nous vieillissons tous mais certains vont prendre de l’âge tout doucement. L’on dit de certains qu’ils ne font pas leur âge. L’audition a un rôle essentiel dans la stimulation du cerveau.

La retraite se prépare afin de vivre au mieux la perte d’activités professionnelles. La vieillesse ne se traduit pas uniquement par un vieillissement du corps mais aussi des capacités neurosensorielles.

Mieux entendre pour maintenir une vie sociale

Maintenir des activités intellectuelles et une vie sociale sont des facteurs clés pour réussir à bien vieillir. Ceci passe bien sur par une bonne communication avec ses proches et ses amis. C’est pour cela qu’il est primordial de corriger les troubles de l’audition.

Avec l’âge, l’ouïe s’émousse, on perçoit moins les fréquences aiguës et notamment les voix.

Mal entendre nuit à votre vie culturelle et sociale. Les solutions: faire répéter au risque de lasser son entourage ou bien se replier sur soi. Ce ne sont que des échappatoires pour éviter de faire face à ses problèmes auditifs. Cependant elles sont risquées ! Nier sa perte de l’audition met en péril les relations avec son entourage.

Ces échanges avec autrui sont des stimulations indispensables à votre cerveau pour bien vieillir. Pour votre santé et celle de votre esprit, il est indispensable de consulter un médecin ORL dés les premiers symptômes d’une baisse de votre audition.

Bien entendre pour rester en forme

On se sert des bruits environnant comme repères sans s’en rendre compte. Les devenus sourds expliquent ainsi qu’il est plus difficile de marcher quand on n’entend pas le bruit de ses pas. De même, dans la rue, ou chez soi, il est plus difficile de localiser un son ou un d’entendre une personne qui parle derrière quand on a une perte auditive. Ce sont des désagréments qui paraissent mineurs mais qui peuvent vraiment perturber. En effet, on perd sa capacité à repérer les dangers et à s’y préparer à temps. Le monde est ainsi moins « lisible » de parait « dangereux ».

Bien entendu, ce sentiment de danger va influencer le mental…

Pour bien vieillir et profiter pleinement de sa retraite, il est toujours conseiller de bouger et de faire du sport.

Les activités sportives nécessitent aussi une aussi bonne audition. Comment entendre les instruction du professeur de yoga, sinon ? Truster le tapis le plus près du prof pourrait vous donner une image que vous ne souhaitez pas.

Pour bien continuer à stimuler le cerveau, il faut bien entendre. Alors que l’achat des lunettes est devenue monnaie courante, l’achat d’un appareil auditif est toujours un peu tabou notamment chez les seniors. L’ouïe est aussi importante que la vue mais le coût onéreux des prothèses auditives joue sur la lenteur de la procédure d’achat. Il existe pourtant des alternatives économiques à la prothèse auditive. Cependant, lorsque un malentendant renoue avec les bruits de son environnement il reprend le goût à une vie sociale active. Malgré les contraintes : bruits, larsen, changement de pile, les amplificateurs de son permettent de retrouver un confort d’écoute en famille, avec les amis, et même au spectable (s’il n’est pas trop bruyant);

Pourquoi Mal entendre accélère le vieillissement

Lorsque l’on entend moins bien, le cerveau est moins sollicité et il vieillit plus vite. L’utilisation d’un appareil auditif permet de réduire le déclin cognitif chez les malentendants âgés. Le mauvais fonctionnement de l’esprit se traduit par des troubles de la mémoire, de la perception, voire du langage. Après un certain temps le raisonnement et la coordination des mouvements peuvent être touchés.

Une étude de l’Inserm, publiée en octobre 2015 a suivi pendant plus de 25 ans 3777 personnes de 65 ans et plus. Les chercheurs ont mis en évidence la relation entre les troubles de l’audition non corrigés et un déclin cognitif des seniors plus rapide !

La baisse de l’audition entraîne des problèmes de communication qui détériorent l’atmosphère familiale, les relations avec les amis. De ce fait la personne malentendante modifie peu à peu son mode de vie en s’isolant et ces changements ont un impact psychologique. La dépression en est un des résultats fréquents chez les seniors non appareillés.

Selon le médecin ORL, Laurent Vergnon, fondateur du groupe de recherche Alzheimer-Presbyacousie « Une prise en charge auditive est plus efficace que des antidépresseurs. » C’est pourquoi, il est important de prendre soins de son capital auditif qui est très fragile afin d’avoir une meilleure qualité de vie pour vivre au mieux sa vieillesse. Le son est une source de stimulation importante pour nos méninges. Les appareils auditifs, prothèse ou amplificateur de son, permettent de renouer avec les bruits qui nous entourent et d’arrêter les transformations cérébrales.

 

Mieux entendre pour rester jeune

Heureusement, les dernières études montrent que les personnes utilisant des appareils auditifs ont un déclin cognitif « normal » et pas le déclin cognitif acceléré des malentendants non appareillés. Comme il est facile de s’équiper d’un amplificateur d’écoute, ce serait dommage de s’en priver !

 

 

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *