Comment convaincre son père de s’équiper d’un appareil auditif ?

Vous avez peut être un papa qui parle fort… Il vous fait beaucoup répéter ? La télévision est assourdissante…

Vous savez qu’il entend moins bien mais comment convaincre son père de s’équiper d’un appareil auditif ?

Difficile d’admettre que notre ouïe baisse

Vous en avez peut être touché un mot à votre père. Et il ne veut rien entendre. Oui, c’était un jeux de mot facile.

C’est souvent parce qu’une baisse de l’ouïe est liée à la vieillesse. Il n’est jamais facile de reconnaitre que notre audition fonctionne moins bien.

Notre vue est la victime numéro 1 du vieillissement, suivie de près par notre ouïe. Si le port de lunettes est devenu banal, porter un appareil auditif est encore assez mal accepté, notamment par les seniors. Pourtant, la surdité touche également les jeunes, et ces derniers sont moins réticents à s’appareiller. Alors, pourquoi ce refus ?

Il ne faut pas oublier que les nouveaux seniors sont actifs et en pleine forme contrairement aux générations passées. Pour eux, un appareil auditif comme un prothèse auditive représente un rappel constant de leur âge « avancé ». Ce n’est pas très vendeur….

Il y a le facteur esthétique, le coût, le choix, la contrainte des piles … Tous ces facteurs font que votre père va repousser son achat d’un appareil auditif.. de préférence aux calendes grecques.

 

Bien entendre pour mieux vieillir

Bien entendre est primordial pour vieillir sereinement et avoir une vie sociale épanouie.

 

La presbyacousie, la perte d’audition liée à l’age est un phénomène naturel lié à la vieillesse. Elle se caractérise par des symptômes tels que une tendance à parler trop fort et des difficultés à suivre les conversations.

Quand on entend mal, on a tendance à s’isoler. Chaque 10 décibels de perte auditive augmentent l’isolement de la personne âgée de 40% (étude scientifique). Ceci conduit à d’autres problèmes de santé.

Sans être alarmiste, se couper du monde n’est pas une bonne solution quand on entend mal. Que faire ? Il faut aider votre père à sortir de sa bulle et à utiliser la technologie avancée mise à notre disposition.

 

Proposer une alternative à l’appareil auditif classique : l’amplificateur d’écoute

Depuis 2014, on peut se procurer des assistants d’écoute ou amplificateur d’écoute, sans ordonnance , chez son pharmacien ou dans un magasin de confort médical, et même sur internet. Rien de plus simple !

Attention cependant, il ne s’agit pas là de prothèses auditives, mais d’amplificateurs de son pour des troubles auditifs légers.

Il faut choisir un assistant d’écoute sérieux (plus d’information sur comment reconnaitre un bon assistant d’écoute ici), mais cela fonctionne bien. L’amplificateur d’écoute Teo First de Tinteo a été testé et validé par le CHU de Nice auprès d’une population âgée.

Les amplificateurs d’écoute tout comme les prothèses auditives offrent maintenant plus que du volume. Les plus avancés vont traiter le son pour augmenter juste les fréquences qui diminuent avec l’âge.

Bien entendre pour mieux vivre

 

Pour George, 67 ans, utilisateur : « J’étais très réticent à franchir le pas pour m’équiper, mais mes enfants en avaient assez de crier pour se faire entendre, donc ils m’ont acheté un amplificateur / casque TV pour Noël. Je n’ai pas eu le choix et m’y suis mis pour leur faire plaisir. Je ne le regrette pas. Ils avaient raison. Je vis à nouveau normalement, et je peux sortir avec mes amis sans gêne. »

Pas de visite de réglage

S’il est conseillé de vérifier la source de sa perte d’audition chez un médecin OR, il n’y aura pas besoin de visites pour régler un amplificateur d’écoute. Ces appareils sont pré-réglés pour les pertes auditives les plus courantes.

Ces appareils coûtent cinq fois moins cher que des prothèses, soit moins de 300 euros. Cette dépense n’est pas prise en charge par la sécurité sociale qui rembourse 120€ sur une prothèse. De plus, ils ne nécessitent pas de réglage. Bien entendu, ces amplificateurs, conçus pour des troubles auditifs légers, amplifient uniquement les sons aigus. Faciles d’accès, ces appareils sont idéals pour franchir le premier pas, en douceur, vers un support auditif.

Évidemment, un temps d’adaptation reste nécessaire, comme c’est le cas avec un nouveau téléphone ou une nouvelle tablette. Mais cette acquisition apportera par la suite un confort d’écoute non négligeable pour apprécier les discussions entre amis. Prendre la décision de s’appareiller est une première étape pour vivre mieux, et à l’écoute !
Nous vivons dans un monde connecté, dans lequel la technologie prend le dessus, et les rapports humains deviennent de plus en plus virtuels. Cependant, la high-tech offre des avantages à ne pas négliger, comme ces oreillettes qui permettent de rester en contact avec l’entourage, la famille. Alors, autant les utiliser plutôt que de s’enfermer dans une bulle qui accélèrera le vieillissement !

En espérant que ces quelques conseils vous permettrons d’accompagner votre père pour s’équiper d’un appareil auditif. Celui si lui apportera de la qualité de vie et lui permettra de rester actif et en lien avec ses amis et sa famille. Ce sont des avantages à ne pas négliger.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *