pharmacie : vente d'appareil auditif

Pharmacien: Choisir une aide auditive pour vos clients

La vente des aides auditives est autorisée en pharmacielogo pharmacie croix verte

Les pharmaciens peuvent vendre des aides auditives pré-réglées ou assistant d’écoute. Cependant le choix est vaste. Comment bien choisir un appareil auditif en pharmacie ? ( la puissance d’amplification maximum est de 20 décibels, voir l’article du journal officiel).

Voici quelques pistes.

Cette autorisation correspond à un besoin de santé publique. Seuls 17% des personnes souffrant d’une baisse d’audition portent une prothèse auditive. Le Ministère de la Santé pense que la délivrance de produits sûrs (dispositifs médicaux) et pré-réglés en officine permettra de lever certains freins à l’appareillage auditif.

✔ En pharmacie l’accès est plus facile. Physiquement: le nombre d’officines en France et leur répartition géographique font que chaque français en est proche. Mentalement : les clients ont confiance dans les conseils du pharmacien, ils le voient souvent et ont une proximité qu’ils n’ont pas forcément avec les autres professions médicales.

✔ Le prix des aides auditives pré-réglées type assistant d’écoute est très inférieur aux prix des prothèses auditives : moins de 100€ par oreille pour un TEO first.

✔ Un appareil pré-réglé évite aussi les visites d’adaptation puisqu’il correspond à la perte naturelle de l’oreille due à l’âge.

Néanmoins, il sera toujours conseillé de faire vérifier la raison de la baisse d’audition auprès d’un médecin ORL.

 

7 points pour choisir un assistant d’écoute en Pharmacie.

1. L’assistant d’écoute offre une puissance maximale d’amplification de +20 décibels

  • Sinon l’appareil n’est pas conforme à la législation.
  • Plus fort ne veux pas dire mieux mais dangereux. 85 décibels est le début du volume sonore risqué pour les oreilles.

une conversation normale est autour de 60 décibels + 20 décibels = 80 décibels.

 

2. L’aide auditive propose une amplification adaptée à la presbyacousie

  • La presbyacousie est la baisse d’audition due à l’âge
  • Le réglage doit être adapté à la perte « naturelle » de l’oreille
  • Attention : les amplificateurs bas de gamme amplifient uniquement les basses. C’est plus fort mais la personne ne comprend pas mieux les paroles. Une étude américaine (Callaway & Ass.) a montré que ces amplificateurs à moins de US$ 100 (soit 90 euros) sont dangereux pour le reste auditif du patient.
  • Les produits Tinteo sont adaptés à la baisse naturelle de l’audition. Ils amplifient plus les aigus que les graves pour améliorer la compréhension de la parole.

 

3. Vérifiez que l’amplificateur d’écoute à un limitateur de volume à 100 décibels voire moins

  • Le volume maximum délivré par l’appareil doit être limité. Sinon, lors d’un bruit fort (aboiement, cris, porte qui claque) le son transmis par l’appareil peut endommager le reste auditif du patient.
  • Une limitation à 100 décibels, comme les baladeurs mp3 est souhaitable.
  • Un bruit à 110 décibels est dangereux pour les oreilles dès 90 secondes d’exposition par 24h.
  • L’amplificateur auditif Teo First coupe les sons au dessus de 94 décibels (limitation de volume). De plus il amplifie plus les sons doux que les sons. La compression dynamique apporte du confort.

 

pharmacie

Photographie Pharmacie, par Max Brown, sous licence CC.

4. Un appareil auditif économique et rechargeable ou avec des consommables

  • Un appareil auditif rechargeable a plusieurs avantages :
    • Un assistant d’écoute rechargeable est économique pour le client comparé à un appareil avec piles. Il est aussi plus facile à manipuler.
    • Si l’appareil utilise des piles : Il faudra expliquer à votre patient comment faire le changement de piles. Cette manipulation est compliquée pour certains patients – et même pour le pharmacien. Elle demande de la dextérité et il ne faut pas se tromper de sens.

5. Des consommables s’il y eappareil auditif économique et rechargeable ou avec des consommables

  • Les appareils auditifs qui entrent dans l’oreille ont besoin de consommables : tubes, embouts et piles.
    • Il faut penser au changement d’embouts et de tubes toutes les trois semaines sinon il y a un risque d’infection de l’oreille. Le fabricant doit proposer des consommables.
    • Il faudra aussi passer du temps avec le patient pour montrer comment cela se fait.
  • L’amplificateur Teo First est rechargeable, comme il s’écoute au moyen d’écouteurs ou d’un casque audio, les explications sont simples. Les écouteurs peuvent être essuyés, il existe aussi des mousses hygiéniques pour les protéger.
  • Vérifiez que le distributeur vous propose des consommables si l’appareil auditif en a besoin. Sinon vous ne pourrez plus l’utiliser après un mois !

6. La durée de la garantie constructeur:

  • Selon la loi française, le revendeur doit deux ans de garantie à son client particulier. C’est aussi valable pour les aides auditives en pharmacie.
  • Protégez vous : demandez au constructeur la même garantie.

7. La facilité d’utilisation et de mise en place.

  • Une aide auditive préréglée est un appareil d’utilisation ponctuelle.
  • Il faut que le patient puisse le mettre et le retirer facilement.
  • La robustesse de l’appareil est importante au vu des manipulations fréquentes.

 

L’assistant d’écoute Teo First correspond à ces dispositions. Son efficacité sur les personnes malentendantes été validée par le CHU de Nice lors d’une étude clinique.


Vous voulez distribuer l’aide auditive Teo first dans votre pharmacie ?

Vous avez des questions ou un besoin de formation sur ce nouveau type d’appareil auditif ?

contactez nous au 04 84 49 07 03.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *